English version

Portes ouvertes : une rencontre chercheurs-entreprises

25 Juin 2019 |
Le mois dernier, le CMMI et une partie de l’IMI ont de nouveau ouvert leurs portes aux visiteurs. Retour sur cet évènement qui permet aux chercheurs et entrepreneurs de se rencontrer.

Le 17 mai dernier, le Centre de microscopie et d’imagerie moléculaire (CMMI) et la plateforme d’immunomonitoring de l’Institut d’Immunologie médicale (IMI) ont ouvert leurs portes aux professionnels du secteur biotech. Objectif : leur faire découvrir les installations et services proposés par le CMMI et l’IMI dans des domaines clés d’application.
Les visiteurs ont eu l’occasion de découvrir les nouveaux instruments acquis récemment : l’appareil d’imagerie par luminescence, la plateforme de cytométrie et les cytomètres 21 couleurs, le microscope à basse température CryoEM, etc.

Le CMMI et l’IMI au service des entreprises

À l’origine, le CMMI a été créé par l’ULB et l’UMONS pour mener des recherches à finalité économique, en mutualisant certaines ressources. Rapidement, des acteurs extérieurs se sont intéressés aux équipements et compétences rassemblés au CMMI. Et pour cause : de la molécule au petit animal, le CMMI est l’un des rares centres européens à proposer une telle palette d’analyses en un seul et même lieu.
Quant à l’IMI, il est né d’un partenariat entre l'ULB, GSK-Biologicals et la Wallonie. Il est reconnu comme un pôle d’excellence européen en immunologie.

Aider les entreprises à aller plus loin

« Lors de la Journée Portes ouvertes, la majorité des visiteurs sont des représentants d’entreprises, du big pharma aux spin-offs et startups du secteur biotech », explique Patrick Di Stefano, membre du Technology Transfer Office (TTO) de l’ULB et du comité stratégique du CMMI. « Cette Journée permet aux entreprises de trouver des compétences et des techniques dont elles ne disposent pas forcément en interne. Et, par conséquent, de résoudre certains problèmes et/ou d’aller plus loin dans leurs projets en R&D. »

Étoffer les carnets d’adresses

La Journée Portes ouvertes est aussi une occasion parfaite pour rencontrer des chercheurs et d’autres professionnels, échanger sur des projets de recherche, réfléchir, voire amorcer de nouvelles collaborations. « C’est un évènement très “relations publiques” », commente Patrick Di Stefano. « Dans ce cadre, le TTO joue son rôle d’intermédiaire entre les entreprises et le monde universitaire. Par exemple, si une entreprise a un besoin spécifique et que le CMMI ne peut y répondre, le TTO peut trouver une autre structure ou une équipe de chercheurs de l’ULB pour l’aider. Quant aux chercheurs, il est utile qu’ils voient dans quelle mesure des résultats de recherche peuvent déboucher sur des applications commercialement exploitables. Bref, les Journées Portes ouvertes, c’est intéressant pour tout le monde ! »

Candice Leblanc